À Redon, « les jeunes n’ont plus de liberté »

À l’initiative de la population de Redon et d’organisations comme Amnesty et la Ligue des droits de l’homme, des centaines de personnes se sont rassemblées, samedi, pour dénoncer l’intervention des gendarmes des 18 et 19 juin, au cours de laquelle un jeune homme a eu la main arrachée.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Redon (Ille-et-Vilaine).– La pluie n’aura pas eu raison de leur détermination. Près de 300 personnes se sont retrouvées, à 11 heures, devant la sous-préfecture de Redon (Ille-et-Vilaine), pour exprimer leur colère et dénoncer les violences commises les 18 et 19 juin à l’encontre de 1 500 jeunes rassemblés pour une free party interdite dans un ancien hippodrome.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À ne pas manquer

Libertés publiques — Enquête
Après la Grèce, Intellexa installe son logiciel espion en Afrique
Le matériel d’Intellexa fait scandale à Athènes, où il aurait visé les téléphones de personnalités, au bénéfice du gouvernement. Mais la société aurait aussi fourni du matériel à une milice soudanaise, révèle une enquête de Lighthouse Reports, « Haaretz » et Inside Story.
par Crofton Black et Tomas Statius (Lighthouse Reports)
Terrorisme — Enquête
Attentats de Bruxelles : et la cellule terroriste du 13-Novembre frappa une deuxième fois
Mediapart retrace l’histoire de la première cellule djihadiste à avoir réussi à commettre plusieurs attaques en Europe. Des attentats du 13-Novembre à ceux du 22-Mars ou comment les assassins ont échappé aux polices françaises et belges à leurs trousses. 
par Matthieu Suc
Énergies — Reportage
Une livraison d’uranium russe repérée à Dunkerque malgré la guerre en Ukraine
Mediapart a assisté mardi, sur le port du Nord, au déchargement de dizaines de conteneurs et de fûts de substances radioactives en provenance de Russie. C’est la première fois depuis février 2022 qu’une cargaison d’uranium naturel russe est photographiée en France. 
par Jade Lindgaard
Fiscalité — Analyse
Le budget de la ville de Paris est-il vraiment une escroquerie ?
Le ministre des comptes publics Gabriel Attal estime que la gestion budgétaire de la mairie de Paris s’apparente à une pyramide de Ponzi. Une vision caricaturale, qui plus est venant d’un gouvernement qui creuse le déficit de l’État à coups de baisses d’impôts.  
par Mathias Thépot