La rigueur menace le logement social

Par

Atermoiements autour du doublement du Livret A, augmentation moindre des « aides à la pierre », éventuelle ponction de 1,8 milliard d’euros sur le budget du 1 % logement… Les premiers signes adressés au secteur du logement social « ne sont pas bons », pour les associations, qui espèrent que les arbitrages budgétaires leur donneront tort.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il y a ceux qui préfèrent attendre les arbitrages budgétaires. Et ceux qui montent au créneau « avant qu’il ne soit trop tard ». Le week-end dernier, l’association Droit au logement (DAL) a dénoncé dans un communiqué les « renoncements » du gouvernement en matière de logement social.