Réactions aux annonces budgétaires d'Edouard Philippe

Par

L’opposition a dénoncé dimanche un « massacre social » et une rupture du pacte générationnel après des déclarations du premier ministre Édouard Philippe actant un budget 2019 marqué par un rebond du déficit sur fond de ralentissement de la croissance et des économies dans le champ des prestations sociales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'opposition a dénoncé dimanche un « massacre social » et une rupture du pacte générationnel après des déclarations du premier ministre Édouard Philippe actant un budget 2019 marqué par un rebond du déficit sur fond de ralentissement de la croissance et des économies dans le champ des prestations sociales.