Eva Joly cherche une assurance «moins de 5%»

Par et
L'équipe d'Eva Joly voudrait assurer l'écologiste contre le risque d'un score inférieur à 5% à la présidentielle, qui aurait des conséquences financières pour le parti. Comme aucun assureur français n'est prêt à signer, elle cherche depuis un mois à l'étranger. Cette «assurance moins de 5%» pourrait bien être remboursée par l'Etat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les assureurs anglo-saxons, très joueurs, assurent n'importe qui contre n'importe quoi: le risque d'invasion de criquets, d'émeutes, de rupture du ligament croisé... Pourquoi ne pas assurer Eva Joly, candidate à la présidentielle française, contre le risque d'un score inférieur à 5%? L'équipe de l'écologiste, en tout cas, s'est lancée en quête de ce Graal financier, susceptible de couvrir les arrières du parti en cas de déroute électorale. Cette astuce, aucun autre candidat déclaré pour 2012 n'y a encore songé.