Le FN attend 40 millions d'euros de Russie

Par

Selon les informations obtenues par Mediapart, les responsables du Front national ont voulu emprunter en Russie une somme globale de 40 millions d’euros. Les 9 millions obtenus de la First Czech Russian Bank ne sont que « la première tranche », a confirmé un haut responsable du FN. Le député européen Jean-Luc Schaffhauser admet avoir été rétribué 140 000 euros pour son rôle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un accord financier global hors norme que le Front national a sollicité auprès de Moscou. Du jamais vu dans l’histoire des partis politiques. La somme de 40 millions d'euros au total a été demandée à ses interlocuteurs russes par le FN pour financer son activité politique, selon les informations obtenues par Mediapart. Même s’il s’agit de fonds que le parti s’engage à rembourser, ce financement pose la question de l’ingérence d’un État étranger dans la vie politique française.