C’est un accord financier global hors norme que le Front national a sollicité auprès de Moscou. Du jamais vu dans l’histoire des partis politiques. La somme de 40 millions d'euros au total a été demandée à ses interlocuteurs russes par le FN pour financer son activité politique, selon les informations obtenues par Mediapart. Même s’il s’agit de fonds que le parti s’engage à rembourser, ce financement pose la question de l’ingérence d’un État étranger dans la vie politique française.