Vaccins: contraindre ou éclairer?

Par

L’obligation de vaccination des enfants sera étendue, de 3 vaccins aujourd’hui, à 11 vaccins à partir de janvier. Cette obligation peut-elle restaurer la confiance des Français dans les vaccins ? Le professeur en immunologie Alain Fischer a présidé la concertation citoyenne qui a recommandé l’obligation vaccinale. Il débat avec le médecin généraliste Luc Perino, opposé à cette obligation et qui plaide pour une campagne d’information mesurée et éclairée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.