« Lumières noires » : le congrès des invisibles

Par

Cinquante-trois artistes et écrivains noirs s'étaient réunis en 1956, à Paris, pour échanger et débattre de la condition des Noirs. Dans un film de 52 minutes, le réalisateur Bob Swaim est revenu sur ce moment d'histoire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Réunis pendant trois jours à Paris en 1956 pour le « Congrès des écrivains et artistes noirs », cinquante-deux hommes et une femme ont organisé un événement unique pour échanger et débattre de leur condition de Noirs.