Graves menaces sur la Cour des comptes

Par

Voulant que la gestion publique se rapproche de la gestion privée et que l’État soit piloté à la manière d’une entreprise, le gouvernement prépare une réforme qui va modifier le rôle des comptables publics. Sans que quiconque le remarque, le dispositif va dynamiter les fonctions de la Cour des comptes. L’Élysée veut aussi placer à la tête de l’institution un premier président à sa main, Pierre Moscovici.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une réforme d’une considérable importance que le gouvernement veut mettre en œuvre mais comme elle va prendre des apparences passablement techniques, on n’y a vu pour l’instant que du feu. À la fin du mois d’octobre dernier, le premier ministre, Édouard Philippe, a en effet annoncé une modification du rôle des comptables publics. Et sur le moment, le sujet n’a passionné personne, sauf quelques rares spécialistes.