Génération Covid, mais aussi génération attentats, climat, #Metoo…

Par Eve Guyot , François Beneytou et tous les étudiant.es Presse écrite du master Journalisme de l'IJBA

Durant ces vingt dernières années, les 20-35 ans n’ont eu d’autre choix que de se façonner au fil d’événements tragiques. « Le sentiment de peur est anormalement élevé chez les 18-25 ans », constate le chercheur Denis Peschanski. Cette crise sanitaire aura des effets sur l’après.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cet article ouvre la prochaine revue Visó, réalisée par les étudiant·e·s en Master 2 de journalisme à l’Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA). Ils ont en moyenne 23 ans. Construite entièrement en confinement, cette revue explore les émotions suscitées par la crise et invite à réfléchir au monde de l’après-Covid-19. Elle sortira en mai prochain (lire la boîte noire).