Johann Chapoutot: «Macron a une conviction démocratique assez faible»

Par

Dans « À l’air libre » jeudi, l'historien Johann Chapoutot, spécialiste de l'Allemagne et du nazisme, analyse notre étrange époque. Également au sommaire : Macron au Rwanda et les discriminations et violences sexistes et sexuelles à la RATP.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

«À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire : 

> Des mots inédits mais pas d’excuses : Emmanuel Macron a reconnu la responsabilité de la France dans le génocide des Tutsis au Rwanda. On retrouve Justine Brabant à Kigali.

> Les violences sexuelles et sexistes à la RATP : comment la régie des transports parisiens les gère ? Celia Mebroukine a enquêté. 

> Entretien avec l’historien Johann Chapoutot, spécialiste de l’Allemagne et du nazisme. Comment analyse-t-il la période que l’on vit, entre pandémie qui dure et montée du discours d’extrême droite ?

À l'air libre (110) Johann Chapoutot: "Macron a une conviction démocratique assez faible" © Mediapart

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous