Marchés publics: le maire de Strasbourg mis en examen pour «favoritisme»

D'après nos informations, le maire de Strasbourg Roland Ries, ancien sénateur socialiste, a été mis en examen début juin pour « favoritisme » dans une affaire de marchés publics de la Ville ayant bénéficié, pour partie, à l’un de ses vieux amis.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le maire de Strasbourg se croyait sorti d’affaire, sans convocation depuis son audition par la police judiciaire en 2013. Patatras. D’après nos informations, Roland Ries, baron local et ancien sénateur PS, a été mis en examen début juin pour « favoritisme » par une juge d’instruction de Nancy, Mélina Buquant, dans une histoire de marchés publics de la Ville ayant bénéficié, pour partie, à l’un de ses vieux amis, Roland Boehler, figure des anciens réseaux rocardiens.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal