Pour Jean-Luc Mélenchon et La France insoumise, une rentrée de combat et d'interrogations

Par

Jean-Luc Mélenchon a retrouvé dimanche à Marseille son rôle de tribun en invitant à se mobiliser le 23 septembre contre « le coup d'État social » du gouvernement. Incisif et appelant au rassemblement au-delà de son mouvement, il a éludé la question de sa structuration devant des militants qui s'interrogent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Marseille (Bouches-du-Rhône), envoyé spécial.-  Ouverture. Et combat. Tel est le credo martelé ce dernier week-end d’août à Marseille, lors du premier grand rassemblement de La France insoumise après les élections présidentielle et législatives. Jean-Luc Mélenchon l’a repris à son compte, ce dimanche 27 août, lors de son discours de clôture prononcé sous un soleil écrasant au cœur du quartier du Panier, histoire d’incruster encore un peu plus l’image d’un mouvement au plus près du peuple, actif là où vit le peuple.