Pourquoi Calais fait face à «une crise humanitaire jamais vue»

Par

L'afflux de migrants à Calais est en train de déborder les associations alors que les actes et agressions racistes se multiplient en ville. Depuis dix ans et la fermeture de Sangatte par Sarkozy, la situation n'a cessé de se dégrader. 250 femmes et une quinzaine d'enfants sont aujourd'hui dans la zone. Du jamais vu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Calais, de notre envoyée spéciale.- Que se passe-t-il à Calais ? Une série de faits divers autour des migrants attire les caméras et l'effet de loupe fabrique la caricature. Lundi dernier, des Érythréens et des Éthiopiens se sont battus à coups de bâton dans le bidonville de 800 personnes du terrain de l'usine chimique Tioxide. Depuis le début de l'été, on voit tourner sur le Web des images d'hommes, parfois de femmes, autour de camions pour s'y glisser, les jours d'embouteillages sur la rocade d'accès au car ferry vers l'Angleterre. Voilà pour le plus spectaculaire, le côté «jungle».