Le maire de Sanary-sur-Mer traduit en justice pour atteintes à la probité

Par

Maire depuis vingt-neuf ans, Ferdinand Bernhard est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour une affaire immobilière et la promotion canapé de sa maîtresse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Entre les premières plaintes et le procès, huit longues années se seront écoulées. Ferdinand Bernhard, maire de Sanary-sur-Mer, une tranquille cité balnéaire du Var, vient d’être renvoyé devant le tribunal correctionnel de Marseille pour de multiples atteintes à la probité : prise illégale d’intérêts, détournements de fonds publics et favoritisme.