Pédophilie dans l'Eglise: les pourfendeurs du silence

Dans le diocèse de Lyon, près de soixante personnes affirment aujourd'hui avoir été abusées par le père Bernard Preynat, responsable scout de 1970 à 1991. Regroupées au sein de l'association La parole libérée, les victimes prennent la parole, mènent l'enquête et interpellent l'opinion publique. Dans leur sillage, d'autres affaires sortent au grand jour. Une boîte de Pandore ouverte en seulement trois mois.

Mathieu Périsse et Daphné Gastaldi, Mathieu Martiniere

28 mars 2016 à 12h21

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La sonnerie du portable vient de le couper au milieu de sa phrase. Un bref regard pour le nom qui s’affiche sur l’écran, il raccroche et reprend le fil de sa pensée : «  Je disais, le père Preynat était vraiment un personnage charismatique, tout le monde le pensait irréprochable... » Nouvelle interruption : un mail fait vibrer son téléphone. Il passe en mode silencieux et s’excuse d'un sourire : « C’est comme ça tous les jours ces dernières semaines. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal