Affaire Bettencourt: Woerth est relaxé, Maistre et Banier sont condamnés

Par

Éric Woerth bénéfice d’une relaxe définitive dans les deux volets de l’affaire où il était jugé pour « trafic d’influence » et « recel ». Tous les autres prévenus sont en revanche condamnés, à des peines parfois assez lourdes. Mediapart met les deux jugements en ligne dans leur intégralité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plus de sept années après la plainte déposée par Françoise Meyers-Bettencourt, et au terme de deux procès successifs, le tribunal correctionnel de Bordeaux vient de rendre ce jeudi sa décision dans l’affaire Bettencourt. Les trois juges ont passé le dossier au tamis pendant les trois mois de délibéré. Il en ressort rétréci, et dépolitisé. Et en substance, il ne reste plus du dossier initial que les abus de faiblesse commis aux dépens de la milliardaire Liliane Bettencourt, ainsi que le blanchiment des sommes indûment obtenues par les aigrefins de son entourage, et les complicités.