«Les luttes faites au nom des femmes sont délaissées par les hommes»

Par

Quels hommes politiques inviter pour notre Live sur la politique macho ? Aucun nom masculin n'est sorti spontanément. Alban Jacquemart, auteur d’une thèse sur l'engagement des hommes dans les mouvements féministes, explique pourquoi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En recherchant des invités politiques pour notre Live de vendredi soir (voir ici le programme), nous avons séché un long moment sur les hommes que nous pourrions convier. Aucun nom ne nous venait à l’esprit. Nous avons donc demandé son avis à Alban Jacquemart, sociologue, post-doctorant au Centre d'études de l'emploi et chercheur associé au centre Maurice-Halbwachs, auteur d'une thèse sur l'engagement d'hommes dans des mouvements féministes. Selon lui, l'histoire montre que les hommes n'ont rien contre accorder de nouveaux droits aux femmes, tant que cela n'empiète pas sur les leurs...