«Pour prévenir les prochaines pandémies, on ne peut pas en rester à une approche médicale»

Par

Le biologiste Benjamin Roche explique à Mediapart combien la prévention des attaques contre les écosystèmes est cruciale pour lutter contre les futures pandémies.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

12 milliards de dollars débloqués par la Banque mondiale pour un accès rapide au vaccin dans les pays en développement, plus de 8 milliards d’euros négociés par l’Union européenne pour se procurer des centaines de millions de doses, plus de 5 millions d’euros de financements publics accordés à la société française de biotechnologie OSE Immunotherapeutics pour le développement de son vaccin… Et si autant d’argent était attribué à la recherche sur les écosystèmes et à la prévention des futures pandémies ?