Hollande instaure la retraite à 70 ans pour les amis du président

Par

Suite à nos révélations sur l'amendement concocté par François Hollande pour prolonger son ami Bernard Bajolet à la tête de la DGSE, l'exécutif a préféré négocier en coulisses avec la droite. Et a accepté la possibilité de prolonger jusqu'à 70 ans le mandat des patrons de 47 entreprises et organismes publics stratégiques, qui vont de l'Autorité des marchés financiers à la SNCF.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’affaire de l’« amendement Bajolet » vient de connaître un dénouement aussi honteux que surprenant. Mediapart avait révélé lundi que François Hollande a fait déposer en douce un amendement dont le seul but était de prolonger d’un an, jusqu’à la présidentielle, son ami Bernard Bajolet, patron de la DGSE (les services secrets extérieurs), frappé par la limite d’âge. Pour dissimuler la manœuvre, l’exécutif avait menti aux sénateurs, qui examinaient le projet de loi mardi et mercredi.