Nicolas Cadène: «Il n’y a pas un mais des séparatismes en France»

Par

Invité d’« À l'air libre » mardi, le rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité a défendu le « strict respect de la loi » alors que certains dans la majorité lui reprochent un certain laxisme. Également au sommaire : le rapport d’Amnesty International sur le droit de manifester en France et Israël sous confinement.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

« À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

À l'air libre (10) Nicolas Cadène : "Il n'y a pas un mais des séparatismes en France" © Mediapart

  • Au sommaire

Alors qu’Emmanuel Macron nous parlera vendredi de séparatisme et de la loi qu’il entend faire voter, la laïcité reste un sujet de tensions dans le débat public. Et en ce moment même dans la majorité, avec un amendement mettant en cause l’Observatoire de la laïcité. Nicolas Cadène, son rapporteur, est notre invité.

Au sommaire également, un rapport d’Amnesty International dénonce un « acharnement policier et judiciaire » contre les manifestants en France qui affaiblit le droit de manifester. On fait le point avec Anne-Sophie Simpere, d’Amnesty.

Et puis nous partons en Israël : le pays a reconfiné pour atténuer la deuxième vague de Covid. Une mesure de moins en moins bien acceptée. Salomé Parent est à Tel Aviv.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous