Conseil économique et social: les retraites dorées d'amis du président

Les amis du président, et les autres, nommés au Conseil économique, social et environnemental (CESE) peuvent dormir tranquilles: ils vont rejoindre l'une des meilleures planques de la République. Le régime spécial de retraite y est tellement avantageux que la Cour des comptes veut y mettre fin.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Raymond Soubie s'est oublié. L'architecte de la réforme des retraites n'a pas touché au système des pensions du Conseil économique et social et environnemental (CESE) où il a été nommé mercredi. Pierre Charon, la navigatrice Maud Fontenoy et tous les amis du président et du gouvernement qui l'accompagneront peuvent dormir tranquilles: non seulement ils vont rejoindre une institution connue pour être une des meilleures planques de la République. Mais leur avenir est assuré.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal