Un juge va enquêter sur le système Dassault à Corbeil-Essonnes

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour achat de votes, corruption, blanchiment et abus de biens sociaux, en lien avec les campagnes municipales organisées de 2008 à 2010 à Corbeil-Essonnes (Essonne), remportées l'industriel et sénateur UMP Serge Dassault, puis son poulain Jean-Pierre Bechter. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une enquête préliminaire était ouverte depuis 2010, à la suite d'un signalement par l'agence anti-fraude Tracfin. Mais jeudi, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour achat de votes, corruption, blanchiment et abus de biens sociaux, en lien avec les campagnes municipales organisées de 2008 à 2010 à Corbeil-Essonnes (Essonne). Deux scrutins remportés par l'industriel et sénateur UMP Serge Dassault, puis son poulain Jean-Pierre Bechter.