Résultats et réactions en direct : déroute pour le PS

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Ce live est à présent terminé. Nos analyses fouillées seront publiées dans la nuit.

Selon un décompte provisoire du ministère de l'intérieur, la gauche perd au total, lors de ce second tour des élections municipales, 155 villes de plus de 9.000 habitants.

Aulnay sous bois. Le maire sortant Gérard Segura (PS) reçoit une déculottée. Bruno Beschizza est élu avec plus de 60% des suffrages.

Bobigny. Le PCF perd la ville au profit de Stéphane De Paoli (UDI) qui réunit 54% des suffrages.

Paris. Dans le 14e arrondissement, Karine Petit (PS) l'emporte avec plus de 53% des voix.

Asnières-sur-Seine. Soixante-dix voix séparent le député Sébastien Pietrasanta de l’ancien maire (UMP) Manuel Aeschlimann.

Marseille. Mennucci (PS) battu dans le premier secteur par Tian (UMP)

Blanc-Mesnil. Le maire sortant Didier Mignot (PCF) s'incline face à l'UMP Thierry Meignen (50,76%)

Cergy. Le maire sortant Jean-Paul Jeandon (PS) conserve la ville avec 51,2% des voix.

Mantes-la-Ville. le Front national bat la maire sortante socialiste

Cannes. L'UMP "filloniste" David Lisnard a annoncé dune victoire écrasante avec 30 points d'avance face à son frère ennemi UMP "copéiste" Philippe Tabarot, selon des résultats encore provisoires.

Montreuil. Le candidat du Front de Gauche, Patrice Bessac, soutenu par le PS et EELV, l'a emporté au deuxième tour avec 36,8% de voix devant Jean-Pierre Brard, qui se présentait sans étiquette et en revendique 35,39%, suivi par la dissidente socialiste Mouna Viprey et l'UMP Manon Laporte.

Colombes. La droite reprend la mairie après 6 ans de règne socialiste

Aubervilliers. Le maire sortant Jacques Salvator (PS) fait moins bien que Pascal Beaudet (45,7% des voix)

Villepinte. La maire Nelly Roland (DVG) ne recueille que 37% des voix contre 63% des voix à Martine Valleton (UMP).

Saintes (Charente-Maritime). Jean-Philippe Machon a permis à la droite de reconquérir la mairie.

Conflans sainte Honorine. La gauche perd la ville au profit de l'UMP Laurent Brosse.

Livry-Gargan. Le maire sortant Alain Calmat s'incline largement face à Pierre-Yves Martin (UMP), qui fait 56% des voix.

Bondy. La maire sortante Sylvine Thomassin (PS) conserve la ville.

Argenteuil (Val-d'Oise). Le candidat UMP Georges Mothron a été élu de justesse à la mairie face au maire socialiste sortant Philippe Doucet, qui lui avait ravi la ville en 2008.

Saint-Denis. Le maire sortant Didier Paillard (PCF) s'en sort de justesse. Il réunit 50,5% des suffrages contre 49,5% à Mathieu Hanotin

Athis Mons. Le maire sortant Garcia François (PS) s'incline face à la candidate Christine Rodier, de l'UMP.

Vaulx en Velin. Le maire sortant Bernard Genin (PCF) s'incline face à la candidate PS Hélène Geoffroy.

Grenoble. les résultats définitifs valident une très large victoire d'Eric Piolle (UG-EELV) avec 40,03% des suffrages contre seulement 27,5% à son suivant Jérôme Safar (candidat du PS).

Le Parti de gauche. "François Hollande et sa politique d’austérité sont tres lourdement sanctionnés ce soir. Pour son parti, le PS, c'est la débâcle. Il perd de très nombreuses villes dont des bastions historiques. Cette défaite est encore plus forte quand le PS a fait preuve de sectarisme en refusant toute alliance avec nos listes pour faire barrage à la droite et à l’extrême droite". (...) C’est à partir de ce vote de résistance que nous voulons oeuvrer à la refondation de la gauche. sur le partage des richesses, la relance de l’activité par l’écologie, la désobéissance à l’Union Européenne et la 6ème République. Il y a urgence. Nous pouvons bâtir une majorité alternative dans l’année à venir et les échéances politiques que sont les Européennes puis cantonales et Régionales. Le Front de Gauche doit en être le levier et Europe Ecologie Les Verts, s’il accroit sa contestation de la politique gouvernementale, son premier allié. Dans l’immédiat, le Parti de Gauche appelle à exprimer ce ras le bol de gauche dans la marche nationale unitaire du 12 avril « Maintenant ça suffit !"

Les Jeunes Socialistes "tiennent d'abord à saluer les électeurs de gauche qui se sont déplacés ce dimanche, notamment ceux qui n'étaient pas allés voter la semaine dernière. La résistance de la gauche face au Front National et à la droite à Avignon et Forbach est une bonne nouvelle pour les habitants de ces deux villes. À Perpignan, le front républicain démontre qu'il fonctionne toujours, comme à Brignolles, ce qui tord le coup à la stratégie antirépublicaine de l’UMP. Mais ces quelques satisfactions ne sauraient cacher la défaite de la famille socialiste en ce 30 mars (...) La gauche au pouvoir ne peut ignorer ce signal envoyé par les jeunes, les salariés, les habitants des quartiers populaires, et toutes celles et ceux qui ont choisi François Hollande le 6 Mai 2012. Les politiques menées par la gauche doivent répondre aux attentes de la majorité des citoyens français en termes de justice sociale, de pouvoir d’achat, d’emploi et d’égalité. (...) Nous interpellons également nos aînés sur le profond besoin de renouvellement de notre famille politique et de nos pratiques militantes pour réussir à toucher tant de citoyens qui sont aujourd’hui à l’évidence désillusionnés par la politique."

Venissieux. La maire sortante Michèle Picard (PCF) a conservé la ville en réunissant 38% des voix lors d'une quadrangulaire.

Lyon. La maire sortante Nathalie Perrin-Gilbert, qui n'avait pas l'appui du PS, l'a toutefois emporté dans le 1er arrondissement avec 44,5% des voix contre seulement 31,3% au candidat officiel du parti socialiste.

Evry. Le maire sortant Francis Chouat (PS) est réélu.

Villejuif (Val-de-Marne). L'UMP Franck Le Bohellec, à la tête d'une liste "citoyenne" bleu-rose-vert, a annonc sa victoire avec plus de 48% des suffrages, devançant la maire communiste sortante, Claudine Cordillot, et le FN Alexandre Gaborit.

Le Raincy (Seine-Saint-Denis). Le député UMP Eric Raoult, maire sortant, a été largement battu face à la liste divers droite menée par Jean-Michel Genestier, qui s'était allié à celle de Roger Bodin, ancien adjoint de M. Raoult.

Nice. Le député-maire UMP Christian Estrosi, grand favori du scrutin, a annoncé sa réélection confortable pour un deuxième mandat, sur la chaîne France 3 Côte d'Azur.

Corbeil-Essonnes. Le maire sortant Jean-Pierre Bechter (UMP), bras droit de l'ancien édile et industriel Serge Dassault, a annoncé sa réélection malgré des soupçons de fraude électorale lors de précédents scrutins qui lui ont valu une mise en examen. Selon des résultats quasi-définitifs, M. Bechter a recueilli quelque 56,5% des voix, tandis que Bruno Piriou, qui présentait une liste d'union de la gauche, a obtenu 43,5% des suffrages

Saint-Ouen. Le bastion communiste du nord de Paris, bascule à droite

Viry-Chatillon. La maire sortante Simone Mathieu (PG) s'incline face au candidat UDI Jean-Marie Vilain (65% contre 35%)

Joué les Tours. Le maire sortant Philippe Le Breton s'incline face au candidat UMP Frédéric Augis

Colomiers. La reste au PS d'extrême justesse. Karine Traval-Michelet (PS) réunit 40,6% des suffrages dans une triangulaire où la candidature EELV fait 39,3%

Sevran. Le maire sortant Stéphane Gatignon (EELV) a été réélu, avec plus de 50% des voix dans une triangulaire. Clémentine Autain (FG) a réuni 31,31% des suffrages.

Rodez. Le chef-lieu de l'Aveyron qui avait basculé à gauche en 2008, a reconduit la liste du maire socialiste Christian Teyssèdre, dans le seul département de Midi-Pyrénées présidé par un élu de droite. Cependant, à l'image d'un recul général en France, la gauche a perdu Millau et Decazeville.

Bron (Rhône). La maire sortante Annie Guillemot (PS) conserve la ville.

Paris. La gauche perd le 9e arrondissement où Delphine Burkli (UD-UMP) l'emporte face à la liste socialiste de Pauline Veron (50,36% contre 49,64%).

Marmande (Lot-et-Garonne). L'UMP Daniel Benquet, médecin généraliste de 53 ans, a été élu dimanche où il a battu le maire sortant, le socialiste Gérard Gouzes, qui détenait les clés de la mairie depuis 1983, à l'issue d'une triangulaire avec le FN.

Pontault-Combault. La maire sortante Monique Delessard (PS) est réélue avec 40% des voix dans une quadrangulaire.

Paris. Le maire sortant Jacques Boutault (EELV) est réélu avec 58% des voix dans le 2e arrondissement.

Sète. Le maire sortant François Commeinhes (UMP) est réélu avec 47% des voix dans une triangulaire.

Paris. Jérôme Coumet (PS) réélu avec 62% des voix dans le 13e

Paris. Le maire sortant Christophe Girard (PS) a été réélu d'extrême justesse dans le 4e arrondissement face au candidat UMP en réunissant 50,26% des voix au second tour.

Chelles. Le maire sortant Jean-Paul Planchou (PS), vice-président du conseil régional, a été battu de 5 points par la la liste (UD-UMP) de Brice Rabaste.

Rosny sous bois. Le maire sortant Claude Capillon (UMP) est largement réélu à (49,5% dans une quadrangulaire)

Biarritz (Pyrénées-Atlantiques). Michel Veunac a réussi à maintenir dans le giron du centre, succédant au MoDem Didier Borotra.

Creil. Dans la ville, théâtre d'une triangulaire sans le FN, la liste du maire PS sortant Jean-Claude Villemain est réélue avec 40,02% des suffrages, devant la liste divers gauche de Hicham Boulhamane (34,33%) et la liste UMP menée par Michaël Sertain, qui remporte 25,65% des voix.

Noyon. Le maire sortant Patrick Deguise (PS) est réélu avec 42,38% des suffrages, devançant de 205 voix la liste de son frère aîné Gérard (UMP, 38,05%).

Jean-Marc Ayrault. "C'est une défaite pour le gouvernement. J'y prends toute ma part . Ces élections ont été marquées ont été marquées par la désaffection significative de celles et ceux qui nous ont fait confiance en mai et juin 2012. (...) Le président tirera les enseignements de ce scrutin, il le fera dans l'intérêt de la France."

Melun. Le maire sortant Gérard Millet (UMP) conserve la ville avec 52% des voix.

Paris. Le 5e arrondissement a été remporté par Florence Berthout (UD-UMP) avec 51,30% des suffrages.

Bergerac. Le sortant socialiste, Dominique Rousseau, qui avait conquis la ville en 2008, n'a recueilli que 41,31% des suffrages dans une triangulaire. A l'issue du premier tour, le maire PS (34,41%) n'a pas trouvé de terrain d'entente avec le chef de file EELV Lionel Frel (6,98%). L'ancien maire divers droite (1995-2008), Daniel Garrigue, retrouve donc le siège de maire avec 46,09% des voix.

Périgueux. Michel Moyrand, élu de justesse en 2008 face à l'ancien ministre UMP et ex-maire Xavier Darcos, mettant fin à 37 ans de règne de la droite, a été battu par une union de la droite au second tour, menée par Antoine Audi (50,71%).

Sézanne. Le maire sortant DVG Philippe Bonnotte a été confortablement réélu pour la 7e fois consécutive avec 65,98% des suffrages lors du premier tour

Vitry-le-François. Le PS parvient à conserver la ville prise à la droite en 2008, où le maire sortant Jean-Pierre Bouquet est réélu avec 47,25% devant la liste UMP de Pascal Greenhalgh (30,57%) et le FN Franck Rivière (22,18%).

Epernay. L'élection qui s'est jouée en quadrangulaire consacre la liste UDI du maire sortant Franck Leroy qui obtient 56,55% des voix devant le FN (18,14%) et deux listes DVG (17,12% et 8,19%).

Châlons-en-Champagne. L'ancien ministre UMP du logement Benoist Apparu a été élu avec 46,49% des suffrages lors d'une triangulaire qui l'opposait au jeune socialiste Rudy Namur (34,42%) et à Pascal Erre, chef de file du FN dans le département. Celui-ci enregistre un score de 19,09% en léger tassement par rapport au premier tour (20,50%).

Paris. Le maire sortant François Dagnaud (PS) est réélu avec plus de 64% des voix dans le 19e arrondissement.

Vitrolles. Le maire sortant Loïc Gachon (PS) conserve la ville, très loin (14 points) devant le candidat FN.

Paris. Rachida Dati est réélue maire du 7e arrondissement, avec plus de 55% des voix dans une triangulaire.

Amiens. Brigitte Fouré (UD-UDI) devient maire de la ville avec plus de 50% des voix dans une triangulaire.

Sedan. Le maire sortant Didier Herbillon (PS) est largement réélu (51% dans une triangulaire).

Brignoles (Var). La ville passe à droite. Josette Pons (UD-UMP) l'emporte avec 60% des suffrages face au candidat du FN.

Jean-Claude Gaudin. "Si le FN a été élu dans le 7 ème secteur, c'est parce que la gauche qui s'est maintenue au deuxième tour. C'est elle qui en porte la responsabilité".

Paris. Le maire sortant Rémi Féraud (PS) est réélu dans le 10e arrondissement.

Nancy. Laurent Hénart (UDI) s'est imposé sans difficulté en recueillant près de 53% des suffrages, dans une ville que le PS convoitait mais qui a confirmé dimanche son attachement à un centrisme municipal. Laurent Hénart est le dauphin du maire sortant André Rossinot, lequel devrait désormais conserver, après 31 ans de mandat en tant que maire, la présidence de la communauté urbaine.

Aix en Provence. La maire sortante Maryse Joissains-Masini (UMP) est largement réélue avec plus de 52% des voix dans une triangulaire

Bagnolet. Le parti socialiste s'empare de la ville, jusqu'alors communiste, grâce à la victoire de Tony Di Martino, qui recueille 35,5% des voix dans une quadrangulaire.

Lyon. Le socialiste Gérard Collomb annonce sa victoire.

Villeneuve-Saint-Georges. La liste droite-FN est battue par la maire sortante PCF

Jean-Pierre Raffarin. "L'opposition a achevé sa rénovation. La sobriété dont nous avons fait preuve pendant la campagne en a été une preuve (...) Cela a été un message d'unité".

Romans-sur-Isère. Marie-Hélène Thoraval, 47 ans, à la tête d'une liste Divers droite, détrône avec 46,30% des voix le socialiste sortant Philippe Dresin (42,79%), à l'issue d'une triangulaire avec le FN Bernard Pinet (10,90%).

Paris. Jeanne D'hauteserre (UD-UMP) est la nouvelle maire du 8e arrondissement.

Paris. Dans un arrondissement primordial, la candidate Catherine Baratti-Elbaz (UG-PS) l'emporte dans le 12e arrondissement et bat la candidate (UD-UMP) Valérie Montandon en recueillant 53% des voix.

Albertville. La candidate de droite Martine Berthet (DVD-UMP), arrivée largement en tête au premier tour, a remporté le second avec 49,95% des voix, contre 33,91% au maire sortant PS Noëlle Aznar-Molliex.

Nantes. La socialiste Johanna Rolland l'emporte avec près de 57 % des voix face à l'UMP Laurence Garnier dans l'ancien fief de Jean-Marc Ayrault qui n'avait pas connu de second tour depuis 1977, selon des résultats partiels.

Benoît Hamon dément avoir annoncé un remaniement ministériel lundi. " Pour info, je ne suis pas Président, je n'annonce pas un remaniement qui n est pas en mon pouvoir, à partir d'une info que je n'ai pas" dit-il dans un tweet

Metz. Dominique Gros, le maire sortant qui conduisait une liste PS sur laquelle figurait Aurélie Filippetti, s'est imposé avec seulement 770 voix d'avance sur son adversaire UMP Marie-Jo Zimmerman, dans cette ville où la droite nourrissait beaucoup d'espoirs de reconquête. M. Gros a recueilli 43% des suffrages, contre 41% pour Mme Zimmerman et près de 16% pour la candidate du Front national, Françoise Grolet.

Roubaix. Le maire sortant Pierre Dubois (PS) perd la ville face au candidat Guillaume Delbar (UD-UMP) qui la devance de moins de deux points (35% contre 33%).

Clermont-Ferrand. Olivier Bianchi, 43 ans, adjoint PS chargé de la culture à la mairie, a remporté à l'issue d'une triangulaire la mairie de la capitale auvergnate, qui n'aura connu, depuis 1944, que des maires socialistes.

Saint-Priest. La maire sortante Martine David (PS) perd la ville au profit de la candidate UD-UMP Gilles Gascon.

François Bayrou. "Notre pays traverse une crise profonde. (...) La somme des erreurs commises depuis des années conduit notre pays dans une impasse. Nous maires , nous avons une responsabilité particulière et répondre au plus près du terrain d'une crise qui nous dépasse".

Cogolin (Var). Le candidat du Front national, Marc-Etienne Lansade, a remporté la mairie avec 53,1% des suffrages au second tour des élections municipales. Le maire sortant, Jacques Sénéquier (DVD), est arrivé second du duel avec 46,9% des suffrages, soit 311 voix de moins que le vainqueur sur les 5.017 exprimées dans cette commune de 11.000 habitants, proche de Saint-Tropez

Hyères. Le candidat Jean-Pierre Giran (UD-UMP) emporte la mairie et succède à Jacques Politi (DVD).

Pierre Laurent. "Ce soir, le constat est grave. Il faut un changement de cap important. (...) La politique d'allégement des charges est menée depuis vingt ans. Il va bien falloir se poser la question de l'utilisation des richesses de l'entreprise".

Montpellier. Le dissident PS Philippe Saurel annonce sa victoire.

Boulogne Billancourt. Le maire sortant Pierre-Christophe Baguet (UMP) conserve la mairie en recueillant 58% des voix dans une triangulaire.

Paris. Le maire sortant Pierre Aidenbaum (PS) est réélu dans le 3e arrondissement avec 60% des suffrages.

Gap. L'UMP conserve la ville.

Alençon. Le maire sortant Joaquim Pueyo (PS) conserve d'extrême justesse la ville.

Marine Le Pen. "C'est une grande victoire pour le FN. Nous avons gagné 10 villes, 1200 à 1300 conseillers municipaux contre 60 auparavant. Nous allons démontrer ce que nous ommes capables de faire. (...) Notre objectif est totalement rempli. Désormais , le FN est un vote d'adhésion "

Cholet. Le maire sortant Gilles Bourdouleix (DVD) conserve la ville.

Toulouse. Le camp Moudenc (UMP) se déclare vainqueur.

Privas (Ardèche). Le maire sortant Yves Chastan (PS) perd très largement la ville. Michel Valla réunit 53% des voix dans une triangulaire.

Harlem Désir. "Il y a une demande de résultat, sur l'emploi surtout. (...) Les Français attendent que nous nous mettions en application notre politique. (..) le pacte de responsabilité doit entrer en application".

Soissons. La ville bascule à droite à l'issue d'une triangulaire. La liste d'union de la droite menée par Alain Crémont, déjà en tête au premier tour, devance avec 45,55% celle du maire PS sortant Patrick Day (40,34%) et la liste FN d'Emmanuel Chassagnoux (14,10%).

Bastia. Le maire sortant Emile Zuccarelli (PRG) est largement battu par Simeoni (55%)

Beauvais. La maire sortante Caroline Cayeux (UMP) conserve la ville avec 57% des voix dans une triangulaire.

Blois. Le maire sortant Marc Gricourt (PS) conserve la mairie avec près de 58% des voix.

La Ciotat. Le maire sortant Patrick Boré (UMP) conserve la mairie.

Carcassonne. Gérard Larrat, 71 ans, récupère pour la droite la mairie qu'il avait dû abandonner en 2009 après l'annulation des élections municipales pour fraude. M. Larrat, un ancien avocat d'affaires père de trois enfants, souhaitait "terminer son combat" après avoir été battu en 2009 par le député-maire PS Jean-Claude Perez, sur lequel il a pris dimanche sa revanche. Sa liste a obtenu 40,42% des voix devant celle du maire sortant, qui a recueilli 39,24% des suffrages.

Fécamp. Le PS a subi un important revers en perdant la ville. La liste de la députée socialiste Estelle Grelier a été battue, ne recueillant que 39,61% contre 52,82% à la liste UMP de Marie-Agnès Poussier-Winsback, qui était déjà arrivée en tête au 1er tour. Le FN a recueilli 12%.

Saint-Dié. La droite s'empare de la ville grâce à son candidat David Valence (UD-UDI).

Lorient. Le maire sortant Norbert Métairie (PS) conserve la ville.

Yves Jego. "Ce soir, c'est la fin de la fiction du socialisme municipal".

Pessac. La droite prend la 3e ville de l'agglomération bordelaise.

Saint-Lô. Dans la préfecture de la Manche, François Brière, 40 ans, conseiller municipal DVD d'opposition au sortant UMP François Digard, a créé la surprise en l'emportant avec 52,88% des voix, à l'issue d'une triangulaire. Ce conseiller général a été l'adjoint du maire sortant avant de claquer la porte de la majorité municipale.

Salon-de-Provence. Le maire sortant Michel Tonon (DVG) perd la mairie face à Nicolas Isnard, candidat UD-UMP.

Caen. La ville a basculé à droite, a indiqué l'UMP Joël Bruneau, tête de liste UMP-UDI, sur France Bleu Basse-Normandie.

Laval. François Zocchetto, remporte la mairie. Il s'agit d'un sénateur centriste de la Mayenne qui a été de nombreuses années conseiller municipal de sa ville natale.

Jean -Pierre Raffarin. "Je crois qu'on n'a pas eu une sanction aussi grave depuis une génération."

Rouen. Le maire sortant Yvon Robert (PS) conserve la mairie.

Le points à 21h20. Vingt-cinq villes de plus de 30.000 habitants ont déjà basculé de gauche à droite (ou au FN) au premier ou au second tour des municipales, selon les résultats définitifs dimanche vers 21H15. Il s'agit de Poissy, Clamart, Aubagne, Valence Chalon-sur-Saône, Saint-Chamond, Romans-sur-Isère, Sens, Narbonne, Niort, Laval, Evreux, La Roche-sur-Yon, Belfort, Thionville, Schiltigheim, Bar-le-Duc, Limoges, Brive-la-Gaillarde, Anglet, Reims, Maubeuge, Florange, Hénin-Beaumont, L'Hay-les-Roses.

Charleville-Mézières. Le PS Philippe Pailla perd la mairie, qui bascule à droite.

Martigues. Le maire sortant Gaby Charroux (PCF) conserve la mairie.

Schiltigheim. Le candidat UDI-UMP Jean-Marie Kutner a remporté la ville par 55,49% des voix au second tour des municipales contre 44,51% au maire sortant PS Raphaël Nisand. La troisième ville du Bas-Rhin bascule ainsi à droite, après 37 ans de gestion par la gauche.

Ségolène Royal. "Il faudra une politique de baisse d'impôts pour les classes moyennes".

Dax. La sous-préfecture et deuxième ville des Landes, qui était passée à gauche en 2008, y est restée avec la réélection du maire PS, Gabriel Bellocq, alors que plusieurs villes de ce département ont basculé à droite et que la préfecture Mont-de-Marsan y est restée.

Grenoble. Le candidat écologiste Eric Piolle, à la tête d'une liste EELV-PG, s'est emparé de la ville au détriment du PS, la liste de l'ancien candidat socialiste ayant perdu l'investiture arrivant en deuxième position, selon les instituts de sondage.

Saint-Brieuc. Le maire sortant Bruno Joncour (MoDem) conserve la mairie.

Dreux. Le maire sortant Gérard Hamel (UMP) conserve la ville.

Istres. Le maire sortant François Bernardini (DVG) conserve la mairie.

Fréjus. Le candidat du FN David Rachline recueille 45,55% des voix et l'emporte.

Tours. Jean Germain, sénateur-maire PS sortant, a reconnu sa défaite face au candidat de droite Serge Babary (UMP), dans une courte déclaration à la presse.

Saint-Nazaire. La ville reste à gauche. David Samzun est élu.

Marseille. La ministre PS Marie-Arlette Carlotti est nettement battue par le candidat UMP-UDI Bruno Gilles dans le 3e secteur , selon plusieurs instituts de sondage.

Luc (Var). La liste Front national menée par Philippe de la Grange a remporté la ville, une commune varoise de 9.500 habitants, grâce à un score de 42% au second tour. Le DVD Dominique Lain est arrivé deuxième avec 40,9%, un troisième candidat a remporté 16,1%. André Raufast, maire sortant de gauche de cette commune proche de Brignoles, s'était désisté pour le second tour.

Rodez. Le maire sortant Christian Teyssèdre (PS) conserve la mairie.

Marseille. Jean-Claude Gaudin a été réélu selon les instituts de sondage.A l'échelle de la ville, le FN est devancé par les listes du candidat socialiste Patrick Mennucci, qui perd toutefois son pari d'emporter la ville. Stéphane Ravier, la tête de liste frontiste, a obtenu 27,2% et a surtout remporté le septième secteur, selon les instituts, ce qui fera de lui le maire FN le plus important avec quelque 150.000 habitants sur les deux arrondissements concernés.

Michel Sapin. "C'est un échec. C'est une défaite nationale, des défaites locales. (...) Quel est le message? Quand on est au pouvoir, ce n'est pas pour changer de politique continuellement. Il faut maintenir la ligne"

Angoulême. Le maire sortant Philippe Lavaud (PS) perd la ville qui passe à droite. Xavier Bonnefont (UD-UMP) réunit 60% des suffrages

Nevers. Bastion socialiste depuis 43 ans, la ville est passée aux mains de la droite après le ralliement des listes UMP et UDI derrière le candidat DVG Denis Thuriot. Denis Thuriot, à la tête d'une liste DVG alliée à la droite au second tour, a été élu dimanche avec 49,80% des voix, devant le maire socialiste sortant Florent Sainte Fare Garnot (42%) et le FN Christophe Gaillard (8,2%).

Toulouse. L'ancien maire UMP Jean-Louis Moudenc reprend, de peu, au maire sortant socialiste Pierre Cohen selon les estimations des instituts de sondage.

Benoît Hamon a annoncé sur RTL un remaniement ministériel dès lundi .

Pontet. La liste FN conduite par Joris Hébrard a remporté l'élection dans une triangulaire, avec 42,62% des voix, juste devant la liste UMP (42,53%), selon des résultats officiels. Seules sept voix séparent les deux listes.

Camaret-sur-Aigues (Vaucluse). Le candidat d'extrême droite est élu.

Auxerre. Le maire sortant Guy Ferez (PS) conserve la mairie.

Echirolles. Le maire sortant Renzo Sulli (PCF) conserve sa mairie.

Chambery. Bernadette Laclais (PS) s'incline lourdement face à Michel Dantin (UD-UMP)

Aubaine. Le maire sortant Daniel Fontaine (PCF) perd lia ville au profit de l'UMP et de son candidat Gérard Gazay.

Montbeliard. Le maire sortant Jacques Hélias (PS) perd très largement la mairie au profit de l'UMP et de Marie-Noëlle Biguinet.

Besançon. Le maire sortant Jean-Louis Fousseret (PS) conserve la mairie.

Le point à 21h05. Le deuxième tour des municipales vire à la déroute majeure pour le parti socialiste. Limoges, socialiste depuis des décennies, vire à droite. Dunkerque, Saint-Etienne, Roubaix, Pau, La Roche-sur-Yon, Bastia, Belfort, Reims, Angers, Brive-la-Gaillarde etc. sont perdus. Les écologistes alliés au parti de gauche gagnent Grenoble, socialiste depuis 1995. Le Front national emporte plusieurs mairies, et réalise sa meilleure performance aux municipales: Béziers Hayange, Villers-Côterets, Fréjus, Cogolin, Beaucaire, le 7e secteur de Marseille, etc. Avignon où le FN était arrivé en tête, passe à droite. Le PS conserve Rennes et Boulogne-sur-Mer.

Strasbourg. Le maire Roland Ries (PS) serait réélu selon les instituts de sondage.

Calais. La maire sortante Natacha Bouchart (UMP) conserve la mairie.

Jean-Luc Melenchon. "Les écologistes ont une responsabilité sur la politique gouvernementale. Ce sont eux qui sont en position centrale pour exiger un changement".

Gardanne. Le maire sortant Roger Meï (PCF) conserve de toute justesse la mairie socialiste face au candidat socialiste.

Saint-Chamond. Le maire sortant Philippe Kizirian (PS) perd la mairie, largement battu par le candidat UMP Reynaud.

Najat Vallaud-Belkacem. "Il y a une défiance vis à vis des politiques. J'aurais aimé que M. Guerini soit exclu plus rapidement . Il y a aussi un doute chez les Français que les politiques puissent changer quoi que ce soit".

Poitiers. Le maire sortant Alain Claeys (PS) l'emporte.

Bayonne. Etchegaray (UD-UDI) est le nouveau maire mais la mairie reste à droite d'extrême justesse (45,4% contre 45,2% au candidat du PS)

Lille. Martine Aubry annonce sa réélection pour un troisième mandat.

Paris. La candidate socialiste Anne Hidalgo battrait sa rivale UMP Nathalie Kosciusko-Morizet selon les instituts de sondage.

Evreux. Michel Champredon (PRG) ne recueille que 36% des voix contre 52% à Guy Lefrand (UD-UMP)

Morlaix. La maire sortante Agnès Le Brun (UMP) conserve la mairie.

Valence (Drôme). Le maire sortant Alain Maurice (PS) est battu. Nicolas Daragon (UD-UMP) recueille près de 54% des voix.

Tourcoing. Michel-François Delannoy (PS) reconnaît la victoire de la droite.

Le Mans. Le maire sortant Jean-Claude Boulard (PS) conserve la ville.

Saint-Gilles. Gilbert Collard (FN) reconnaît sa défaite

Jean-Luc Melenchon. "La politique de François Hollande, son virage à droite, son alignement sur le Medef, sa soumission à l'Europe ont produit un désastre. Des années d'implantation de la gauche ont été détruites en quelques semaines. La droite se retrouve au niveau de 2008. La dynamique est incontestablement pour elle. (...) Il faut tourner la page de l'austérité (...) entrer en désobéissance européenne"

Périgueux. L'UMP reprend la ville au PS.

Thionville. Le maire sortant Bertrand Mertz (PS) s'incline devant la nouvelle maire Anne Grommerch (UD-UMP)

Bourges. La ville reste à droite. Pascal Blanc (UD-UDI) recueille 54% des voix

Roanne (Loire). La ville bascule à droite, l'UMP Yves Nicollin annonce sa victoire

Lourdes. La ville bascule avec Josette Bourdeu (UG-DVG) qui réunit 49,12% des voix. Le maire sortant Jean-Pierre Artiganave (UMP) s'incline.

Laurent Wauquiez. "C'est incontestablement une sanction de la gauche . Mais ce serait une profonde erreur de croire que la droite a une chèque en blanc. Il faut redonner envie de la droite".

Lens. Le maire sortant Sylvain Robert (PS) conserve la mairie.

Villers-Cotterêts (Aisne). Le FN Franck Briffaut a annoncé à l'AFP son élection.

Dijon. François Rebsamen annonce sa réélection.

Boulogne sur Mer. Frédéric Cuvillier (UG-PS) devient maire avec près de 55% des voix.

Roche-sur-Yon. La ville bascule à droite après 37 ans à gauche.

Annemasse. Le maire sortant Christian Dupessey (DVG) conserve la mairie.

Dunkerque. Michel Delebarre (PS) perd la ville au profit de Patrice Vergriete (DVG) selon la mairie.

Bastia. Le nationaliste Gilles Simeoni serait élu selon des instituts de sondage.

Ségolène Royal. "Une défaite soit cela assomme , soit cela réveille. (...) Beaucoup de bonnes choses ont été faites mais les Français n'ont pas compris. Il y a nécessité de reconstruction du lien démocratique"

Ajaccio. La ville bascule à droite selon les estimations des instituts de sondage

La Rochelle. Fountaine (DVG) réunit 43,68% des votants. La candidate UMP perd environ 700 voix entre le 1er et le second tour, dont un grand nombre se sont visiblement reportés sur la candidat de gauche dissident.

Cavaillon. Jean-Claude Bouchet (UMP) conserve la mairie.

Brest. François Cuillandre (PS) conserve la mairie en réunissant près de 53% des sondages.

Alain Juppé. " Je ne vois pas de vague bleue marine. Le FN a échoué à Forbach , à Avignon. En revanche, il y a de nombreux maires UMP à Pau, à Angoulême, Perigueux . (...) L'UMP a eu raison de choisir une ligne de rassemblement; ( ..) Ce qui est nécessaire ce n'est pas un remaniement ministériel mais un changement de politique . (...) Il faut vraiment changer de politique économique et sociale"

Bar-le-Duc. L'UDI Bertrand Pancher (49%) a ravi la mairie à la sortante socialiste Nelly Jacquet (39%), au terme d'une triangulaire avec le Front national, selon les résultats donnés par la préfecture.

Nîmes. Le sénateur-maire UMP Jean-Paul Fournier a été réélu largement selon les instituts de sondage.

Mulhouse. Jean Rottner (UMP) conserve la mairie avec 46% des suffrages, contre 37% à Freyburger (UG-PS)

Limoges. Le candidat Emile Lombertie (UD-UMP) réunit 45% des suffrages contre 44% au maire sortant Alain Rodet (PS)

La Rochelle. Le dissident socialiste Jean-François Fountaine élu face à la candidate officielle PS selon la mairie

Rama Yade. "La troisième force politique du pays , c'est l'UDI pas le FN. "

Avignon. La candidate PS Cécile Helle annonce sa victoire

Beaucaire (Gard). Le FN Julien Sanchez annonce son élection.

Saint-Etienne. Maurice Vincent (PS) reconnaît la victoire de l'UMP Gaël Perdriau

Cecile Duflot. "Il faut un réveil. Non seulement un sursaut mais donner horizon"

Anglet (Pyrénées-Atlantiques). La mairie socialiste bascule à droite

Forbach. Le candidat Front national, Florian Philippot, a annoncé sa défaite face au maire socialiste sortant Laurent Kalinowski, qui est, selon lui, élu.

Rennes. La socialiste Nathalie Appéré a obtenu 58,66% des suffrages au second tour, devançant largement le candidat de la droite Bruno Chavanat qui rassemble 41,34% des voix dans un contexte de très forte abstention (48,95%).

Pierre Moscovici. "C'est une défaite électorale incontestablement. Il y a un vote sanction (..)C'est le prix du courage des réformes que nous avons entreprises. (...) Nous avons entendu le besoin de plus de justice sociale".

Digne les Bains. Le divers gauche Granet (DVG)l'emporte avec 47%

Belfort. L'UMP Damien Meslot emporte la ville face au maire sortant PS selon la mairie.

Dieppe. Le maire Sébastien Jumel (PCF) conserve sa mairie

Marine Le Pen. " Les classes populaires ne comprendraient pas qu'on continue dans cette voie "

Reims. La maire sortante Adeline Hazan (PS) ne recueille que 42,76% des suffrages, battue par Robinet (UMP), qui en réunit 46,20%.

Mende. Le maire sortant Alain Bertrand (PS) conserve la mairie.

Saint-Etienne. La droite prend la ville à la gauche selon les instituts de sondage.

Najat Vallaud-Belkacem."Ces résultats sont mauvais pour la gauche. Il y a eu une dimension nationale dans ces élections municipales. Nous l'entendons"

Limoges, aux mains de la gauche depuis 1912, bascule à droite selon la préfecture

Cherbourg. Jean-Michel Houllegatte (PS) reste maire avec près de 52% des voix

Angers. la droite s'emparerait de la ville selon une estimation TNS Sofres-Sopra

Jean-François Copé. "C'est la première victoire de l'UMP depuis sa création depuis sa création. Les conditions d'une vague bleue sont là".

Hayange. Fabien Engelmann, candidat du Front national et ancien militant de la CGT, devait remporter l'élection municipale, emblématique commune du bassin sidérurgique mosellan, avec 36% des voix face à trois autres candidats, a-t-on appris auprès du maire socialiste sortant, Philippe David.

Reims. Le maire PS sortant annonce sa défaite, la ville bascule à droite

Quimper. Ludovic Jolivet (UMP) ravit la mairie à Bernard Poignant (PS)

Perpignan. L'UMP conserve la ville où Aliot (FN) serait nettement battu selon estimation Ipsos/Steria

Fréjus. Le FN l'emporterait selon les estimations des instituts de sondage

Avignon basculerait à gauche selon les estimations Ipsos/Steria

Béziers. Robert Ménard (soutenu par le FN et DLR) élu avec 47,3% des voix

Brive-La-Gaillarde bascule à droite selon la mairie

Roubaix. Le maire PS sortant annonce sa défaite, la ville bascule à droite selon son entourage

Pau. L'entourage de François Bayrou précise que le candidat centriste l'emporterait avec un score autour de 60%, face au député PS David Habib.

Estimations. Selon des estimations très alarmistes, la gauche pourrait perdre 150 villes lors de ces élections municipales

Villeneuve-sur-Lot. Le socialiste Patrick Cassany réélu maire avec 42,93% des suffrages selon la mairie

Estimations. L'UDI l'emporte à Bourges avec 53%. Amiens repasse à droite .

Pau. François Bayrou (MoDem) enlève la mairie au PS selon son entourage

Le niveau d'abstention s'orientait dimanche en fin d'après-midi vers un niveau jamais atteint pour un second tour des municipales sous la Ve République, avec un taux final estimé par les instituts de sondages entre 38 et 38,5%.

A Saint-Denis de la Réunion, la liste menée par la maire sortante Gilbert Annette (PS) l'emporte avec près de 57% des suffrages

Estimations. Selon l'Ipsos, l'abstention serait de 34,9% à Avignon, de 32,1% à Béziers, de 41,5% à Nîmes et de 41,7% à Pau.

Participation à 17h. La participation au second tour, dimanche à 17 heures, était de 52,36 %. Cette participation est moins importante qu'au premier tour, selon le ministère de l'intérieur. Elle était alors à 54,72 %. La mobilisation est l'un des enjeux majeurs de ce second tour, après le taux d'abstention record enregistré la semaine dernière (36,45 %), nettement plus parmi les sympathisants de gauche que ceux de droite. Les responsables socialistes n'ont eu de cesse, la semaine écoulée, d'appeler l'électorat de gauche à se mobiliser pour espérer limiter les dégâts.

Seules 6 455 communes sont concernées par le second tour, parmi lesquelles la plupart des grandes villes, dont plusieurs pourraient basculer dans le camp de la droite, tandis que le FN entend bien remporter quelques municipalités, dont Béziers et Fréjus. La majorité socialiste conduite par François Hollande espère limiter la casse, après un sévère revers la semaine dernière.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale