Geoffroy Didier, onzième candidat à la primaire de droite

Ancien ultrasarkozyste et pilier du courant La Droite forte, Geoffroy Didier pourrait affronter son ex-mentor lors de la primaire organisée par son parti Les Républicains.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Geoffroy Didier, vice-président Les Républicains de la région Île-de-France, a annoncé mardi sa candidature à la primaire déjà très disputée de la droite en vue de la présidentielle de 2017. L'ancien secrétaire adjoint de l'UMP, longtemps vu comme un proche de Nicolas Sarkozy, est le onzième à se lancer dans la course à l'investiture de son camp, briguée entre autres par Alain Juppé, François Fillon et Bruno Le Maire.

« Je suis candidat à la primaire de la droite pour proposer une manière neuve d'être et de faire, un retour aux sources de l'engagement », déclare-t-il dans une interview publiée sur le site internet de Direct Matin. « Je veux mettre fin à l'entre-soi des professionnels de la politique », ajoute Geoffroy Didier, qui a été élu pour la première fois à la région Île-de-France en 2010 mais n'a jamais, à 39 ans, détenu de mandat de député ou de maire.

Le règlement prévu par Les Républicains exige de disposer d'un solide réseau pour valider sa candidature puisqu'il faut recueillir d'ici début septembre le parrainage de 250 élus, dont au moins 20 parlementaires, et de 2 500 militants. La liste des prétendants à la primaire des 20 et 27 novembre n'est donc pas définitive, d'autant que Nicolas Sarkozy ou Michèle Alliot-Marie n'ont pas encore dévoilé leurs intentions.

(Reuters)

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale