Mercredi, Audrey Pulvar, journaliste et présentatrice sur CNews (ex-iTélé), la chaîne d’info contrôlée par le milliardaire Vincent Bolloré, est brutalement suspendue de l’antenne. Sa faute ? Elle a signé une tribune initiée par la ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes, Laurence Rossignol, intitulée Féministes, nous ne voulons pas du Front national. Nous votons Emmanuel Macron !.