Régions épargnées: pourquoi le virus y circule peu

Par Lise Barnéoud

Alors que les autorités dévoilent jeudi soir une première liste des départements « rouges » (pas prêts pour le déconfinement), Mediapart explore les pistes scientifiques susceptibles d’expliquer pourquoi certaines régions semblent ménagées par le coronavirus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Je me suis installé sur la ligne Maginot : pendant deux semaines je suis allé au boulot en me préparant à la guerre mais finalement la guerre m'a contourné, et j'ai joué à la belote en ligne pour passer le temps. » Philippe Comte est médecin de campagne à Allex, une petite commune de 2 500 habitants dans la Drôme. Comme lui, de plus en plus de médecins, infirmiers, anesthésistes, réanimateurs… témoignent de leur « drôle de guerre ». « On est comme Brice de Nice, le mec qui attend la vague qui ne vient pas », ironise Yvon Le Flohic, médecin à Ploufragan, près de Saint-Brieuc, en Bretagne.