CAP 2022 préconise de réformer le statut des enseignants

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La technique est connue. Pour imposer une réforme potentiellement explosive, il suffit de laisser fuiter quelques propositions, voir comment les concernés les accueillent puis aviser. Le rapport « Comité d’action publique 2022 » (CAP 2022) n’échappe pas à la règle. En matière d’éducation, l’un des chantiers cajolés par le gouvernement, l’orientation est clairement libérale. Si ces propositions venaient à se concrétiser, l’accueil des principaux syndicats serait bien frais tant cela modifierait la philosophie qui irrigue l’école et l’université françaises.