Vincent Peillon : « La crise politique de la gauche est d’abord une crise intellectuelle »

Par

En pleine université d'été du PS à La Rochelle, Vincent Peillon propose sous la forme d'un livre sa contribution personnelle au débat d'idées à gauche. La Révolution française n'est pas terminée est une réflexion originale dont la densité et le sérieux tranchent avec les 21 contributions présentées en vue du congrès de Reims, en novembre. Entretien vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est une exception culturelle française et c'est devenu un genre « littéraire » : le livre politique. Ou plutôt : « le livre d'homme (ou de femme) politique » puisque ces volumes, souvent médiocres, n'existent en général qu'à travers des signataires qui n'en sont, de surcroît, pas toujours les véritables auteurs.