CNRS: le tribunal administratif rejette le recours pour discrimination d’un sociologue

Par

Le tribunal administratif de Paris a rejeté, le 28 août, un référé déposé par le sociologue Akim Oualhaci, qui estime avoir été écarté du CNRS en raison de son âge et de son origine. Un recours sur le fond doit encore être jugé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le juge des référés du tribunal administratif de Paris a rejeté ce 28 août 2019 le recours déposé par le sociologue Akim Oualhaci, qui estime avoir été injustement écarté par le Centre national de recherches scientifiques (CNRS) à l’issue de son concours national de recrutement. Dans un référé-suspension, les avocat·e·s de ce spécialiste des quartiers populaires demandaient la suspension de la délibération du 6 juin 2019 du jury d’admission de l’Institut des sciences humaines et sociales (INSHS) du CNRS, en pointant de « sérieux soupçons de partialité et de prise en compte de critères non scientifiques et discriminatoires ».