Municipales à Paris: La République en marche se déchire

Par

Le député LREM de lEssonne Cédric Villani sexprimera le 4 septembre sur son éventuelle candidature à l’élection municipale de Paris, malgré linvestiture officielle de Benjamin Griveaux. Dans la capitale, les militants se déchirent, montrant une nouvelle fois les failles démocratiques du mouvement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Candidature ou non de Cédric Villani à la mairie de Paris, la fracture est déjà là parmi les militants de La République en marche. Si le site de France Info affirme que le député de l’Essonne officialisera son engagement le 4 septembre, son équipe de campagne ne confirme que la date de prise de parole. Reste que depuis la décision, le 10 juillet, de la commission d’investiture (CNI) du mouvement de sélectionner Benjamin Griveaux dans la capitale, les remous ne font qu’enfler au sein de la base.