Au congrès du Front national, l'entreprise Le Pen prospère

Par Pseudonyme

Malgré le blocage de notre accréditation, nous avons pu couvrir le congrès du parti. Récit d'un week-end qui a vu Marine Le Pen, unique candidate, réélue présidente du FN avec 100 % des voix, et le parti renforcer sa dimension de PME familiale, avec notamment l'élection de Marion Maréchal au comité central.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lyon, de notre envoyé spécial – Dimanche, 15 heures, les militants agitent des drapeaux tricolores et trépignent en attendant l’arrivée de Marine Le Pen. Selon la communication du Front national, ils seraient plus de 3 000 ce jour-là. Une vidéo annonce l’arrivée de la présidente. On y voit les trésors de France et un slogan, maintes fois rabâché : « La France est belle, protégeons-la. » Puis, elle arrive. Émergeant du côté de la scène, sa tête blonde traverse la salle devant les militants. Tout de noir vêtue, Marine Le Pen monte sur scène et écarte fougueusement les bras pour saluer son public. C’est la liesse générale. Seule candidate, Marine Le Pen a été réélue présidente du mouvement d'extrême droite avec 100 % des suffrages exprimés.