En France, la vaccination à tout petits pas

Par

Pour apaiser les craintes face au vaccin, le gouvernement prend son temps. Dans de nombreux pays, les campagnes de vaccination sont plus rapides et massives. Pour les plus fragiles, ce retard pose des questions éthiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’épidémie suit son cours tragique. Le ministre de la santé Olivier Véran l’a fait savoir sur France 2 mardi soir : la France envisage d’avancer le couvre-feu à 18 heures, à compter du 2 janvier, dans quarante départements des régions Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne-Rhône-Alpes, là où l’incidence est la plus forte.