Nucléaire: les jours de l'EPR de Flamanville sont-ils comptés?

Par et
Le président de l'Autorité de sûreté nucléaire française (ASN) estime que, «dans les mois qui viennent», «la question d'un moratoire» sur la construction du réacteur de 3e génération construit dans la Manche se posera.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Soudain, l'avenir de l'EPR devient flou. En présentant son rapport sur la sûreté nucléaire en France, André-Claude Lacoste, président de l'Autorité de sûreté nucléaire, n'a pas caché que l'accident de Fukushima obligeait à se reposer toutes les questions. Et d'abord sur le chantier de Flamanville, là où EDF est en train de construire le premier chantier d'EPR en France.