Dans les écoles: «A quoi ça sert de faire des citoyens, si on fait des orphelins?»

La mobilisation s’amplifie dans les établissements touchés par le Covid. Le personnel enseignant dépose de nombreux droits de retrait pour « danger imminent », jugés injustifiés par l’administration.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les communiqués des écoles tombent les uns après les autres, dans les départements confinés et au-delà. Les enseignants du lycée Blaise-Cendrars à Sevran (Seine-Saint-Denis), par exemple, se sont auto-isolés, après une flambée de cas depuis le 15 mars. Aucune de leur demande – fermeture, désinfection, dépistage massif, protocole renforcé, masques FFP2 – n’a été satisfaite.