Affaire de Tourcoing: des investigations judiciaires au rabais

Par et

Il a fallu trois mois au parquet de Paris pour classer la plainte déposée par une habitante de Tourcoing contre Gérald Darmanin. Aucune confrontation n’a été organisée, et les bailleurs sollicités par l’élu pour que la plaignante obtienne un logement en échange, selon elle, de faveurs sexuelles, n’ont même pas été interrogés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des investigations express dans un périmètre restreint : voilà ce qu’il a suffi au parquet de Paris pour classer sans suite la plainte de Sarah*, habitante de Tourcoing qui a accusé, en 2018, Gérald Darmanin d’avoir obtenu des faveurs sexuelles en échange d’interventions pour un logement et un travail.