Dossier Les affaires financières des Le Pen et du RN

© AFP / Simon Toupet

Financement de campagne, soupçons de détournements de fonds européens, patrimoine, commissions versées en marge des prêts : au fil des années, les affaires financières visant Marine Le Pen, son parti, ses cadres ou ses proches se sont accumulées. Toutes nos enquêtes.

« J’ignorais » : l’immuable stratégie de défense de Marine Le Pen face aux affaires

Marine Le Pen à Mesnil-Raoul, en Normandie, le 8 décembre 2021. © Photo Sameer Al-Doumy / AFP
Dans la plupart des affaires financières qui la visent, elle ou son parti, Marine Le Pen se dédouane en assurant qu’elle n’était pas au courant, et renvoie la responsabilité à d’autres. Quand elle ne refuse pas carrément de se rendre aux convocations des juges.

Marine Le Pen et le RN sont toujours cernés par les affaires financières

Extrême droite

Marine Le Pen dans les coulisses de l'émission politique « Élysée 2022 » sur France 2, le 3 mars 2022. © Photo Quentin Veuillet / Abaca
Marine Le Pen a mis en sourdine sa dénonciation de la corruption de ses adversaires, au profit d’attaques contre la « justice politique ». Car, ces dernières années, les affaires financières la visant elle ou son parti et ses cadres s’accumulent.

L'affaire du patrimoine des Le Pen

France

Jean-Marie et Marine Le Pen en 2012. © BORIS HORVAT / AFP
La justice reproche à Marine Le Pen et son père d’avoir sous-évalué leurs déclarations de patrimoine en 2014. Cette enquête, ouverte en 2016, a fusionné avec celle visant depuis 2013 Jean-Marie Le Pen pour « fraude fiscale aggravée » et « blanchiment aggravé de fraude fiscale aggravée ». 

L'argent russe du Rassemblement national

France

Marine Le Pen sur la place Rouge à Moscou avant sa rencontre avec le président de la Douma, Sergueï Narychkine, le 26 mai 2015. © Photo Kirill Kudryavtsev / AFP
Le Rassemblement national a bénéficié de deux prêts russes en 2014 (9 millions pour le parti, 2 millions pour le microparti de Jean-Marie Le Pen). Ces financements se sont accompagnés d'un alignement du parti sur les positions du Kremlin. En 2017, Marine Le Pen a été reçue officiellement par Vladimir Poutine. Des interrogations demeurent sur d'autres prêts. Toutes nos enquêtes.

Les soupçons de détournements de fonds publics européens visant le RN

France

Marine Le Pen au Parlement européen en janvier 2016. © FREDERICK FLORIN / AFP
Marine Le Pen et son parti sont mis en cause dans deux affaires de soupçons de détournements de fonds publics européens : le dossier des assistants parlementaires, qui vaut à Marine Le Pen une mise en examen pour « détournement de fonds publics », et celui des frais européens. Toutes nos enquêtes.

L’affaire du financement des campagnes du RN

France

© AFP
Créé fin 2010, le microparti de Marine Le Pen, Jeanne, a été au cœur de l’affaire du financement de ses campagnes (2012-2015). En 2020, la justice a condamné Jeanne et son prestataire pour « escroquerie », et le RN pour « recel d’abus de biens sociaux ».  Le procès a donné un coup de projecteur sur les hommes de l'ombre de la candidate.