Dossier L'affaire du patrimoine des Le Pen

Jean-Marie et Marine Le Pen en 2012. © BORIS HORVAT / AFP

La justice reproche à Marine Le Pen et son père d’avoir sous-évalué leurs déclarations de patrimoine en 2014. Cette enquête, ouverte en 2016, a fusionné avec celle visant depuis 2013 Jean-Marie Le Pen pour « fraude fiscale aggravée » et « blanchiment aggravé de fraude fiscale aggravée ». 

Marine Le Pen et le RN sont toujours cernés par les affaires financières

Marine Le Pen dans les coulisses de l'émission politique « Élysée 2022 » sur France 2, le 3 mars 2022. © Photo Quentin Veuillet / Abaca
Marine Le Pen a mis en sourdine sa dénonciation de la corruption de ses adversaires, au profit d’attaques contre la « justice politique ». Car, ces dernières années, les affaires financières la visant elle ou son parti et ses cadres s’accumulent.

Argent du FN et des Le Pen: une famille aux affaires

Front national

Jean-Marie et Marine Le Pen ont construit au FN un système hypercentralisé en plaçant un proche au poste de trésorier et en créant leurs propres micropartis. Aujourd’hui, père et fille sont visés par des enquêtes judiciaires sur le financement du parti et sur leurs patrimoines.

La justice ouvre une enquête sur le patrimoine de Marine Le Pen

Front national

Marine Le Pen lors de ses vœux au siège du FN, le 7 janvier 2016. © Reuters
Le parquet national financier a étendu jeudi l'enquête en cours visant Jean-Marie Le Pen « aux faits de déclaration inexacte de patrimoine concernant Marine Le Pen ». Fin décembre, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique avait alerté la justice, soupçonnant les deux Le Pen d'avoir sous-évalué leurs déclarations de patrimoine.

L'argent et le patrimoine des Le Pen provoquent des enquêtes à répétition

Front national

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique reproche à Marine Le Pen et son père d'avoir sous-évalué leurs déclarations de patrimoine et a saisi la justice. De l'héritage Lambert en 1976, à l'enquête ouverte en 2013 sur son patrimoine, les questionnements sont nombreux sur la fortune familiale.

Jean-Marie et Marine Le Pen suspectés d'avoir sous-évalué leur patrimoine

Front national

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique estime qu'il y a un « doute sérieux quant à l'exhaustivité, l'exactitude et la sincérité de leurs déclarations », du fait de « la sous-évaluation manifeste de certains actifs immobiliers détenus en commun ». Leurs dossiers ont été transmis au parquet national financier.

Jean-Marie Le Pen visé par une plainte du fisc pour fraude fiscale aggravée

Front national

Les bureaux et domiciles du fondateur du FN ont été perquisitionnés mercredi dans le cadre de l'enquête pour « blanchiment de fraude fiscale » le visant. 

Un troisième compte en Suisse pour les Le Pen

Front national

Selon nos informations, le Parquet national financier a été saisi de l'enquête sur l'affaire des fonds suisses de Jean-Marie Le Pen. Outre le compte détenu par son majordome à la HSBC, et celui ouvert à l'UBS, dans les années 1980, Jany Paschos, l'actuelle épouse de Jean-Marie Le Pen, a détenu des avoirs au Crédit suisse jusqu’en 2008. 

Jany Le Pen, l'épouse émissaire

Front national

Le nom de Jany Le Pen, qui a suivi fidèlement durant 30 ans la carrière du fondateur du Front national, apparaît désormais dans les enquêtes concernant sa fortune cachée.

Tous les articles

Le Pen: les dessous financiers du clash père-fille

Front national

La mise au ban du fondateur du Front national va poser trois problèmes financiers à Marine Le Pen : les enquêtes sur la fortune cachée de son père, le partage de la propriété de Montretout, et l’argent perdu des micro-partis Cotelec et Promelec.

La fortune à géométrie variable de Jean-Marie Le Pen

Front national

Depuis l’héritage Lambert en 1976, jusqu'à l'ouverture d'une enquête sur son patrimoine fin 2013, le fondateur du FN n’a cessé de faire l’objet de vérifications fiscales, de subir des pénalités, et de les contester.

L'argent caché de Jean-Marie Le Pen en Suisse

Front national

Selon les informations obtenues par Mediapart, le président d’honneur du Front national a été le bénéficiaire économique d’un « trust » géré en Suisse par son majordome, trésorier de son association de financement Cotelec. 2,2 millions d’euros, dont 1,7 million sous forme de lingots et de pièces d'or, ont été déposés au nom de ce trust à la HSBC puis à la Compagnie bancaire helvétique (CBH).

L'argent du FN, l'autre lutte entre les Le Pen père et fille

Front national

Derrière le vaudeville, l'argent. Le père comme la fille ont chacun leur propre micro-parti pour garder la haute main sur l'argent du Front national. Jean-Marie Le Pen n'a jamais révélé son fichier de donateurs et son association, Cotelec, continue d'accorder des prêts au FN ou à ses candidats.

Affrontement familial au FN : la stratégie risquée de Marine Le Pen

Front national

L'affrontement familial au FN tourne à la crise politique. Marine Le Pen a annoncé qu’elle s’opposerait à la candidature aux régionales de son père et n'a, pour la première fois, pas exclu des sanctions. Si l'épisode lui permet de ranger derrière elle tous les responsables du parti, et de parfaire sa stratégie de « dédiabolisation », elle prend un risque politique et financier face au fondateur du FN.

Jean-Marie Le Pen: un enrichissement suspect de 1,1 million d’euros

France

D’après nos informations, l’enquête préliminaire ouverte sur le patrimoine de Jean-Marie Le Pen fait suite à un enrichissement personnel suspect évalué à 1,1 million d'euros entre 2004 et 2009.

La justice enquête sur la fortune de Le Pen

France

Les déclarations de patrimoine de Jean-Marie Le Pen sont entre les mains des investigateurs de la brigade financière. D'après des informations obtenues par Mediapart, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après un signalement en novembre dernier de la Commission pour la transparence financière de la vie politique. L'autorité indépendante ne s'expliquait pas l'enrichissement de l'eurodéputé.

Jean-Marie Le Pen, son compte suisse et son trésorier

Front national

Selon des documents obtenus par Mediapart, l’ancien trésorier du micro-parti de Jean-Marie Le Pen, l’éditeur Jean-Pierre Mouchard, a utilisé les services de plusieurs sociétés offshore. Le même homme avait ouvert en 1981 un compte suisse à l’UBS pour Le Pen. À Mediapart, Marine Le Pen et son père justifient l’ouverture du compte par « un emprunt souscrit » à la banque suisse.