Brésil: Bolsonaro limoge un général et s’isole encore plus

Par

Au Brésil, le monde politique est en ébullition, entre rumeurs de coup de force et anniversaire du coup d’État de 1964. Un remaniement ministériel surprise et des mésententes avec les militaires ont créé une crise profonde au sein du gouvernement de Jair Bolsonaro. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro (Brésil).– Ils sont une petite centaine sous le soleil de Copacabana. Au milieu des treillis et des tee-shirts aux couleurs du Brésil estampillés du visage de Jair Bolsonaro, une grande pancarte appelle le président à organiser un coup d’État. Entre les coups de klaxons de soutien et les insultes de certains passants, ces partisans sont venus, ce 31 mars, célébrer l’anniversaire du coup d’État de 1964.