Le pari de la révolution verte du Danemark

Alors que la plupart des pays qui participent à la COP21 ont pris des engagements très insuffisants pour atteindre l'objectif d'un réchauffement en dessous de 2 °C, le Danemark affiche l'ambition d'avoir une économie « neutre en carbone » d'ici 2050. Un pari impossible ?

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le premier objectif affiché par les participants à la COP21 est d’empêcher le réchauffement global de dépasser 2 °C supplémentaires par rapport à la température moyenne de l’ère pré-industrielle. Mais alors que la très grande majorité des pays a pris des engagements très insuffisants pour y parvenir, quelques-uns, très peu nombreux, ont élevé leur ambition à la hauteur de cet objectif emblématique.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal