Ex-Yougoslavie: la France a protégé durant des années des criminels de guerre

Mediapart publie des notes du général Rondot et un rapport qui établissent la collaboration des services secrets français avec des criminels de guerre poursuivis par le Tribunal international sur l'ex-Yougoslavie. Parmi eux: Ante Gotovina, général croate jugé à La Haye, qui a bénéficié jusqu'en 2005 d'une protection attentive de la France. Carla del Ponte s'en dit «indignée». Une enquête de Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une enquête de Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin