Fouad Abdelmoumni: «Ces pratiques doivent cesser, sinon le Maroc va imploser»

Par et Rosa Moussaoui (L’Humanité)

L’économiste, ancien président de l’Association marocaine de défense des droits humains, militant de Transparency Maroc, a été filmé, à son insu, dans son intimité, des scènes divulguées dans son entourage et celui de sa compagne. Il dénonce des pratiques généralisées de chantage et d’humiliation pour réduire au silence les opposants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Membre du conseil d’administration de l’ONG Transparency Maroc, dédiée à la lutte contre la corruption, Fouad Abdelmoumni, 62 ans, est un économiste du développement reconnu au-delà des frontières du royaume chérifien pour son expertise dans le domaine du microcrédit. Il est aussi une figure de la défense des droits humains. Ce qui, dans le Maroc d’aujourd’hui, est risqué. Emprisonné sous Hassan II, à l’âge de 19 ans puis à 25 ans, il reste depuis lors sous étroit contrôle policier.