La NSA a volontairement piraté les données américaines

Sur la foi d'un document confidentiel que le Guardian a pu consulter, le quotidien britannique révèle que l'agence américaine de sécurité a sciemment eu accès aux données des citoyens américains.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Contrairement à tous ses démentis publics, l'Agence américaine de sécurité (NSA) a volontairement eu accès aux données des citoyens américains, révèle le Guardian mercredi 2 avril sur la foi d'un document confidentiel que le quotidien britannique a pu consulter.