Avec l’Italie, l’Europe a rendez-vous avec l’histoire

Depuis des années, l’Italie est l’illustration des dysfonctionnements de la zone euro. Aujourd’hui, la troisième économie européenne est la plus touchée par la crise sanitaire et en appelle à la solidarité. De la réponse de l’Union dépendra la fin ou non de l’Europe.  

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Cela fait des années que l’Italie est comme un éléphant dans la pièce européenne. Depuis la crise de l’euro, les responsables européens détournent les regards sur la fragmentation grandissante de la zone euro, dont l’Italie est l’épicentre. Ils feignent d’ignorer les chiffres gênants de la troisième économie de l’Union, tentent de temporiser, en appellent à des expédients pour repousser toujours à plus tard les changements. La pandémie de Covid-19 qui touche tout le continent, mais l’Italie plus encore, et s’abat sur un pays déjà gravement anémié ne permet plus ces manœuvres dilatoires. Aujourd’hui, l’Europe a rendez-vous avec l’histoire. Selon la réponse qu’elle apportera à l’Italie, l’Europe se brisera ou non.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal