Centenaire du Grand Liban: Ankara parle de «révisionnisme politique»

Par

« La République turque est fière d'être l'héritière de l'Empire ottoman, un empire qui n'a jamais fait preuve de terrorisme d’État », affirme le ministère turc des affaires étrangères en réplique à un discours du président du Liban, Étienne Aoun, rapporte le quotidien de Beyrouth L'Orient-Le Jour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La diplomatie turque a critiqué dimanche 1er septembre au soir le discours prononcé la veille par le chef de l’État libanais, Michel Aoun, à l'occasion du lancement de la commémoration du centenaire de l’État du Grand Liban proclamé le 1er septembre 1920, estimant que certaines déclarations du président Aoun « comportent des messages malveillants à l'encontre de l'Empire ottoman »