Les dossiers noirs du nouveau président de la FIFA

Le nouveau président de la FIFA Gianni Infantino avait promis de laver plus blanc que blanc : finis la corruption, les arrangements et le clientélisme. Il n’en est rien. Les documents Football Leaks révèlent comment l’homme le plus puissant du foot mondial a violé ses promesses.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le mardi 21 février 2017, le président de la Fifa, Giovanni Vincenzo Infantino, surnommé « Gianni », doit s’entretenir avec Donald Trump. L’échange s’annonce si délicat que l’agence américaine de relations publiques de la FIFA lui écrit un script précis mentionnant comment il doit s’adresser à Trump : « Appelez le président “Mr. President” ou “Président Trump”. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal