Les municipales en Tunisie sont «un événement majeur du processus politique»

Par

Sept ans après la chute du régime Ben Ali, la Tunisie organise ses premières élections municipales dimanche 6 mai. Un scrutin historique, qui doit acter la décentralisation du pouvoir. Entretien avec Jérôme Heurtaux, spécialiste des transitions démocratiques. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour la première fois de leur histoire, les Tunisiens vont élire leurs conseils municipaux démocratiquement, ce dimanche 6 mai. Plus de 5,3 millions d’électeurs sont appelés à désigner 7 280 conseillers municipaux dans 350 communes. 36 000 militaires et membres des forces de sécurité les ont devancés une semaine plus tôt, dimanche 29 avril, une première là encore : sous la dictature de Ben Ali, ces derniers n’avaient pas le droit de voter, au motif qu'ils devaient maintenir un devoir de réserve strict.