Asile: Amnesty international appelle l’UE à cesser les renvois vers la Turquie

Par

Dans un rapport publié ce vendredi Amnesty international expose les failles du système d’asile turc et les difficultés auxquelles se heurtent en Turquie les réfugiés. Et par conséquent appelle les pays de l’Union européenne à cesser de renvoyer les demandeurs d’asile vers ce pays, en vertu de l’accord du 18 mars jugé « illégal et scandaleux ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un rapport rendu public le 3 juin (y accéder en intégralité en anglais), Amnesty international expose les failles du système d’asile turc et les difficultés auxquelles se heurtent en Turquie les réfugiés. Et par conséquent appelle les pays de l’Union européenne à cesser de renvoyer les demandeurs d’asile vers ce pays, en vertu de l’accord du 18 mars jugé « illégal et scandaleux ». En raison du très grand nombre d’exilés déjà accueillis (plus de 2,7 millions de Syriens), les autorités en charge de l’asile sont débordées : les délais d’examen des dossiers peuvent s’étendre sur « plusieurs années ».