Quand le géant Gunvor actionnait les réseaux Tomi au Gabon

Par

À Genève, les ennuis judiciaires de Michel Tomi, le « parrain des parrains », ne passent pas inaperçus. Le géant du négoce pétrolier Gunvor avait fait appel aux connexions du sulfureux Corse et de son fils Jean-Baptiste auprès du président gabonais. Les langues se délient, alors que la société s’est déjà brûlé les doigts dans plusieurs affaires en Afrique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Genève, de notre correspondante. - C’était il y a quelques années : le groupe Gunvor, alors détenu pour moitié par Gennadi Timtchenko, un Russo-Finlandais intime du président Vladimir Poutine aujourd’hui sous sanctions américaines, voulait conquérir le marché africain. Une manière de prouver que le trader russe, jusqu’alors considéré comme le robinet du Kremlin, pouvait se diversifier.