OHM 2013 : des solutions et outils pour un monde plus anonyme

Lors du camp de hackers OHM 2013, qui se tient actuellement aux Pays-Bas, de nombreuses solutions ont été présentées pour assurer une diffusion sécurisée des informations, et l'anonymat des whistleblowers. De l'application Android jusqu'au projet visant à « chiffrer l'ensemble du web ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

En écho à une actualité particulièrement chargée, et à l'intervention au premier jour du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, les questions de “whistleblowing” et de surveillances du net ont bien entendu été au cœur du camp de hackers OHM 2013.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal