Pourquoi les paysans se suicident par milliers en Inde

Le gouvernement Modi essaie de maquiller les chiffres mais la réalité est pourtant là : les suicides d’agriculteurs repartent à la hausse dans le sous-continent. L’endettement est l’une des explications de ce drame, mais elle n’est pas la seule.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Kisna est un paysan sans le sou du Vidarbha, une région agricole du cœur de l’Inde grande comme le Portugal. Il essaie de cultiver le coton, comme tous ses voisins d’infortune, sur des lopins de terre où la pluie ne tombe jamais quand il faut. Alka, son épouse, le tient à l’œil. Elle ne craint qu’une chose : qu’il mette fin à ses jours, comme leur ami Bhaskar qui était écrasé de dettes et que l’on vient de retrouver pendu à un arbre, au milieu de son champ. L’amour n’y pourra rien : désespéré par la sécheresse, Kisna mourra électrocuté en essayant de brancher sur une ligne à haute tension la petite pompe qui devait faire remonter de l’eau des profondeurs pour remplir son puits et irriguer sa parcelle. Ce drame de la campagne indienne est le scénario d’un film, Gabhricha Paus (The Damned Rain), sorti sur les écrans en 2009 et deux ans plus tard en France, sous le titre de Maudite pluie ! À l’époque, son réalisateur, Satish Manwar, voulait montrer la réalité quotidienne des milliers de paysans qui se suicident chaque année en Inde (regarder la bande-annonce ici). Une situation qui reste malheureusement plus que jamais d’actualité : entre 2005 et 2015, plus de 300 000 suicides sont survenus.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

Écologie — Reportage
par Maïté Darnault et Mathieu Périsse (WeReport)
Écologie — Reportage
par Sarah Brethes
Amérique du Nord — Reportage
par Alexis Buisson
Voir la Une du Journal

À ne pas manquer

À travers l’Afghanistan, sous les talibans — Reportage
Être LGBT+ en Afghanistan : « Ici, on nous refuse la vie, même la mort »
Désastre économique, humanitaire, droits humains attaqués… Un an après avoir rebasculé dans les mains des talibans, l’Afghanistan n’en finit pas de sombrer. Pour la minorité LGBT+, le retour des fondamentalistes islamistes est dévastateur.
par Rachida El Azzouzi et Mortaza Behboudi
Climat — Reportage
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule : « Beaucoup de travail et de questions »
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou
Livres — Entretien
Comment les inédits de Louis-Ferdinand Céline ont été « préservés »
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Politique — Parti pris
« Extrême gauche » à l’Assemblée : la Macronie au royaume de l’absurde
En renvoyant systématiquement la Nupes à « l’extrême gauche », la Macronie continue de banaliser l’extrême droite qui, présente en force à l’Assemblée nationale, se félicite d’avoir autant de ventriloques.
par Mathieu Dejean